Repères biographiques

J-Marc Schwaller est né en 1949 à Ponthaux dans une famille paysanne. Suite à une maturité classique au Collège St-Michel à Fribourg, il obtient un diplôme de maître de dessin à l’Université de Berne. Après dix ans, il abandonne l’enseignement et se consacre à la peinture.

Invité en 1991 au «Symposium de la jeune peinture du Québec» à Baie St-Paul, il est marqué par l’immensité des paysages et y réalise des grands formats dont deux sont exposés au Musée de Baie St-Paul.

En 1991 paraît un livre écrit par Jacques Magnol, édité aux Editions Post-Scriptum Galerie, qui retrace vingt ans de carrière autour de ses thèmes de prédilection : les montagnes, les paysages, les corps masculins et féminins, les fenêtres, les intérieurs et extérieurs ou encore, les décors d’opéra. Pour l’Opéra de Fribourg, J-Marc Schwaller réalise, durant trois années consécutives, les décors («Carmen», «Le Mariage secret» et «Don Giovanni»).

En 1996, il remporte le concours pour l’animation artistique de l’espace de radiothérapie de l’Hôpital Cantonal de Fribourg. Son oeuvre dynamique dialogue avec l’architecture du lieu.
En 1998, il participe à l’exposition collective pour les cent ans de la SPSAS «Gare au voyage». Il installe huit aquarelles aux dimensions des fenêtres d’un wagon, représentant le désert du Taklimakan en Chine.

En 2003, il a été sélectionné pour participer à la Première Biennale d’Art International de Pékin où il expose deux grandes toiles sur le thème des «Seigneurs de la Guerre».

En 2004, il expose « Paysage de terre – paysages d’eau » au Musée Singinois de Tavel.

En 2005, il crée une installation de samouraïs avec jeux de lumière pour l’apéritif de la Chambre économique fribourgeoise dans un hall d’exposition de Sika à Guin. Un film a été tourné à cette occasion. Par la suite, les samouraïs ou seigneurs de la guerre, les jardins d’eau et les paysages deviennent ses thèmes favoris. La même année, il expose à la Galerie Krysal à Carouge, sur le thème des samouraïs.

En 2006, il conçoit l’animation artistique de la salle de conférence de l’entreprise Cremo à Villars-sur-Glâne constituée d’une suite de sept aquarelles de grandes dimensions intitulée « rivières ». Parution d’un catalogue français et allemand composé d’une boît en aluminium, d’un livret en couleur et d’un leporello représentant les aquarelles et un texte de Wladyslaw Senn. Exposition à la Galerie Post-Scriptum de Belfaux sur le même thème.

En 2007, il expose à la Galerie des Amis

des Arts de Neuchâtel. En 2008, J-Marc Schwaller et Marcel Mathys exposent ensemble à la Galerie Post-Scriptum et au jardin et atelier de Rosière.

En 2009, se tient une exposition sur le thème des jardins d’eau à la Galerie Leubrüggeli à Langenthal.

En 2010, J-Marc Schwaller réalise une animation artistique pour le port de Gletterens « Jeux d’eau », alignement de cinq verres animés de personnages peints en blanc. Inauguration en 2011. La même année, exposition sur le thème de l’atelier du peintre d’après Courbet à Matran. De même, participation à l’exposition organisée à l’ancienne Gainerie moderne par Visarte à Fribourg. J-Marc Schwaller s’adonne avec passion aux voyages (Chine, Japon, Inde, Sri Lanka, Amérique du Sud). Il se plonge dans d’autres cultures pour y puiser de nouvelles ressources, des idées et des projets. L’artiste fait partie de l’Association Visarte du canton de Fribourg et du Comité national monégasque de l’Association internationale des arts plastiques auprès de l’Unesco. Depuis de nombreuses années, il anime un atelier de peinture dans le cadre de l’Université populaire du canton de Fribourg. J-Marc Schwaller vit et travaille à Belfaux (Suisse).
revenir à la page d'accueil